LES ATELIERS DOLET

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Christine HIEAUX

christine

 

 

 


Comment passe-t-on du métier d’ingénieur télécom à celui de tapissier ?

 - Une bonne dose de motivation, un goût très prononcé pour toutes les activités manuelles touchant à la décoration et l’aménagement intérieur, une passion pour les beaux meubles, pour les tissus, les matières, les couleurs,

 - Puis une formation haut de gamme à l’école Grégoire Ferrandi, l’envie de m’installer à mon compte, des rencontres enrichissantes, un projet de création d’atelier avec Marie, les travaux de remise en état et de décoration de l’atelier pour enfin "ouvrir" et accueillir nos premiers clients.

 Le début d'une très belle aventure.

 Pour moi le métier de tapissier est avant tout un métier d’art.

Les techniques, qu’elles soient traditionnelles ou modernes telles qu'elles sont enseignées à Grégoire, sont les outils indispensables au service d’une belle réalisation : respect du style, des formes, lignes harmonieuses, exigence du travail bien fait.

Faire "du beau" jusque dans le moindre détail est ce qui procure le plus de plaisir dans ce métier.